Sélectionner une page

Si toi aussi, tu aimes la liberté, et si l’idée de te lancer en freelance te fait rêver… Alors cet article pourrait t’intéresser. Je vais t’y donner le lien vers un outil gratuit qui m’a aidée à me lancer dans l’entreprenariat, non seulement en me motivant mais aussi et surtout en m’accompagnant dans la définition de mon projet. Je vais aussi raconter un peu ma vie, parce que j’aime bien raconter ma vie, et je trouve toujours ça bien les exemples, pour s’inspirer 😉

Freelance : comment je me suis lancée en indépendante sur le web - Mon parcours et un outil gratuit en ligne pour trouver idée et motivation

 

Comment j’en suis arrivée à vouloir me lancer en freelance

Depuis que j’ai quitté mon dernier emploi salarié avant la naissance de mon premier enfant, et tourné le dos, de manière plus ou moins préméditée, à une carrière qui ressemblait pourtant à ce que j’avais toujours voulu (pensais-je), j’ai trop pris gout à la liberté pour pouvoir m’en passer. Le salariat ? Sauf cas de force majeure, ou coup de coeur pour une boite respectueuse sans hiérarchie, je crains ne plus jamais être capable d’y retourner.

Parler de liberté quand on est “mère au foyer” (aaargh, je déteste m’auto-catégoriser avec ce terme, la féministe en moi s’insurge… et c’est dommage, car ça en dit long sur la place des “mères” dans notre société), ça peut paraitre contradictoire… Et ça l’est ! Non, on n’est plus “libre” quand on devient parent. Qu’on le veuille ou non, les besoins d’un enfant passent avant les nôtres. Il y a des réajustements constants à faire, à mesure que nos enfants grandissent, pour conserver un équilibre entre les besoins de chacun. Et ce n’est pas une mince affaire !

En parallèle de la naissance de mes enfants, profitant de l’excuse “je suis mère” pour ne pas chercher de boulot classique, j’ai laissé s’exprimer mes élans créatifs jusque-là savamment étouffés. J’ai sorti mon premier roman, j’ai commencé à bloguer sur la maternité, j’ai osé commencer à découvrir mes passions, à me connaitre, et à m’exprimer. Je ne me suis jamais considérée comme “que” mère, heureusement pour mon équilibre intellectuel et ma créativité.

Après plus de 4 ans à materner mes enfants, j’ai eu envie de gagner de l’argent à nouveau. En soi, l’argent, je m’en fous. Je n’en ai jamais manqué. Je n’ai pas besoin de beaucoup. Mais c’est la liberté financière qui me titille, et ne plus être la seule à participer à l’équilibre financier de notre famille.

Liberté, équilibre… Tu suis ? Dis-moi si ça devient lourd.

L’idée que je n’en faisais pas assez pour “vendre” mes “produits” déjà existants (mon roman, monétiser mon blog) revenait régulièrement à la charge. Et c’est vrai, je n’ai pas persévéré de ce côté. C’est même pire : l’ebook de mon roman est en téléchargement libre sur mon site ! Mais ça me gonfle de “vendre” mes créations. Des blocages, peut-être… Un syndrome de l’imposteur ? Ou l’intuition que ce n’est pas encore le moment, que tout a un sens et que les choses sont en train de se mettre en place de ce côté-là et se goupilleront bien pour ma “carrière littéraire”. J’ai confiance et je ne suis pas pressée 🙂

À côté de ça, j’ai commencé à réfléchir à monter une activité de freelance dans l’écriture, puisque c’est ce que je faisais déjà de mon temps libre : écrire. J’ai donc naturellement pensé à me lancer en tant que rédactrice web…

 

L’outil gratuit qui m’a permis d’y voir plus clair

C’est alors qu’au hasard d’une errance sur internet, je suis tombée sur le site Travel Plugin, un site qui te propose de t’accompagner pour trouver une idée de business profitable, le monter, et gagner de l’argent en parallèle de ton job.

Je me reconnaissais bien dans les partages de sa créatrice, Haydée. J’ai moi-même beaucoup voyagé. Je ne me suis pas sentie agressée par l’aspect web-marketing pourtant très présent sur son site et dans ses newsletters (inscris-toi, clique, et gagne un max de thunes !), alors que d’habitude ça me rebute. Peut-être parce que j’ai toujours trouvé ses partages de qualité et qu’ils m’ont apporté une vraie valeur ajoutée… Ou parce qu’elle est tellement douée en web-marketing que je n’y ai vu que du feu 😉

J’ai donc suivi son cours gratuit pour “trouver une idée de business profitable et gagner de l’argent”.

Ce cours n’est pas un vain PDF gratuit en échange de l’inscription à une newsletter dont on se désabonne un mois plus tard après avoir reçu 10 offres à -80% et l’impression qu’on te prend un peu pour un pigeon. C’est un cours en 7 leçons qui t’aide à vraiment te poser et réfléchir à ce que tu aimes, tes compétences, dans quel marché tu pourrais te situer, tes clients potentiels, etc. Ce cours ne fait pas le travail pour toi. Il faut prendre le temps de se poser, et de réfléchir, mais tu es accompagné point par point en 7 leçons.

Je fais de la pub et te parle de ce cours, sans aucune affiliation avec Travel Plugin, parce qu’il est gratuit et que c’est la moindre des choses pour moi d’exprimer ma gratitude, pour un outil gratuit qui a contribué à mon projet. Pour moi, ce cours a été à la base de mon idée pour me lancer en freelance.

 

Ce que ce cours m’a permis de comprendre

C’est grâce à lui que j’ai pris conscience que non, finalement, je n’aimais pas franchement écrire pour les autres. Je trouve déjà ça difficile et ennuyant de réfléchir à des mots-clés en terme de référencement SEO quand j’écris un article pour mes propres blogs (à tel point que, je sais c’est mal, je ne le fais quasiment pas). Alors le faire pour d’autres…

Rédacteur web freelance quand on aime écrire ? Pas forcément le job le plus adapté pour qui aime la liberté d'écrire

En réfléchissant à mes centres d’intérêts et à mes points forts et compétences, il en est ressorti que mon kiff, c’était :

– Passer des heures sur des détails (si si, je te jure, j’adore ça…).

– Résoudre des problèmes techniques (ne viens pas me déranger quand je teste un code !).

– Corriger, critiquer, analyser, trouver tous les défauts et améliorer des trucs déjà bien aboutis.

– Les gens, leurs univers, leur psychologie, les comprendre, m’en inspirer.

Bon, en gros, je suis une geek perfectionniste et voyeuse qui remarque toujours ce qui ne va pas… Avec tout ça, on peut faire des merveilles !

Ensuite, toujours avec ce cours, j’ai réfléchi aux besoins non résolus que je pourrais aider à résoudre, à quels clients potentiels je pourrais m’adresser… Et à qui j’ai envie de m’adresser, en restant moi-même à 100 %, sans avoir besoin de jouer un rôle ou de cacher des parties de moi. Liberté sans authenticité, non merci, je ne fais plus de concession !

Ce cours m’a aussi donné l’élan de me lancer même si je n’ai pas (encore) une expérience de folie dans le webdesign. L’expérience continuera de grandir, et mon expertise pourra s’affiner à chaque nouveau client. Parce que la passion est là !

Et voilà comment grâce à ce cours, alors que je pensais me lancer en tant que rédactrice web, j’ai eu la révélation de me lancer dans le webdesign en freelance, en développant une activité reprenant exactement ce que j’aimais, s’adressant à des clients que je comprends et avec qui j’ai envie de travailler, selon des modalités qui me plaisent et pas des projets parce-que-c’est-comme-ça-qu’il-faut-faire, et qui soit dans la continuité de mon cheminement personnel (l’expression de soi sur internet).

C’est ainsi que, après tout de même 7 mois de procrastination et de non-mais-ce-n’était-pas-une-si-bonne-idée-que-ça plus tard, voici Ton Site, Ta Voix !

Vais-je devenir riche ? Vais-je réussir à trouver des clients ? Mon idée était-elle si bonne que ça ? Ai-je été naïve de croire que je pouvais faire rimer passion, liberté et argent ? L’avenir le dira. Pour l’instant, je surfe très haut sur l’excitation du lancement de mon activité (avec de temps en temps quelques chutes vertigineuses dans des abîmes de doutes).

Lire aussi : Avoir honte de son projet (créatif, de blog, d’entreprenariat)

Si tu veux connaitre la suite, abonne-toi à la newsletter 😉 Je continuerai à te raconter mes découvertes dans l’entreprenariat, tout en te partageant des outils utiles pour toi et pour ton site (hé, c’est qu’à force, je commence à comprendre comment ça fonctionne, le web-marketing).